Certains éléments sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. C’est dans ce cadre que les experts en nutrition recommandent toujours d’adopter une alimentation équilibrée. Il y a cependant des cas assez spéciaux, notamment, celui des végétariens qui ne pourront pas avoir recours à des aliments d’origines animales. Où vont-ils combler le manque ?

Le recommandé pour les végétariens et végans

Les végétariens sont des personnes qui ont choisi de ne pas prendre d’aliments aux origines animales. La raison pourrait être bien subjective que médicale. Il y a aussi ceux qui doivent diminuer leur quantité de viande journalière, comme ceux sujets à des gouttes. Néanmoins, ceci met place à une problématique dans la nutrition, l’apport en protéine. Il est bien connu que les viandes animales sont les principales sources de cet élément pour le corps humain. Pour pouvoir s’en passer, les végétariens et les végans auront alors l’alternative de la protéine végétale. La source privilégiée sera alors la spiruline avec 70% de protéine en son intérieur. Vous aurez ainsi la possibilité de suivre exactement la dose requise à la journée en employant ce produit dans vos repas.

Les autres alternatives

Vous aurez toujours d’autres sources de protéine végétale si vous voulez varier votre alimentation. La chlorelle possède aussi une forte densité de cet élément avec 66g pour 100g de chlorelle. Dans la même catégorie des algues, il y a le Klamath avec 63% de l’élément. Après les nutritions d’origines aquatiques, vous aurez aussi ceux qui viennent de plantes terrestres comme le soja avec 36% de protéine. Vous aurez par ailleurs les graines de chanvres avec 34%, les arachides avec 26%, les graines de citrouille avec 25%, le haricot mungo à 24%, le Fenugrec à 23% et les amandes avec 21%. Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est qu’ils seront tous d’origines végétales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *