3 spécialités culinaires de Belfort à consommer impérativement durant un séjour dans la région

La spécialité culinaire de Belfort est surtout basée sur son fromage et sa charcuterie, mais également une variété unique de vins. La Franche-Comté est célèbre pour son paysage varié et luxuriant de forêts, de montagnes et de rivières. La gastronomie de ses quatre départements : Haute-Saône, Jura, Doubs et Territoire de Belfort est rustique et authentique. La cuisine présente des similitudes avec celle des Alpes, avec des tartiflettes au fromage, des raclettes et des fondues qui constituent la majorité des menus. Cependant, chaque département a ses propres variétés de fromages et de viandes, qui marquent chaque plat de leur empreinte. De par sa fabrication traditionnelle, le Comté a été l’un des premiers fromages à recevoir l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) dès 1958. La Franche-Comté représente 17 % de la production laitière française, dont la majeure partie est fabriquée à partir du lait des vaches montbéliardes élevées dans la région. Une ancienne spécialité fromagère, le Mont d’Or, est vieillie en cave pendant trois semaines dans des moules en bois et était autrefois appréciée par le roi Louis XV.

La cancoillotte

La cancoillotte est une spécialité culinaire de Belfort. Cette pâte fromagère à tartiner est d’une couleur jaune paille avec une texture lisse, coulante et collante. Elle est conditionnée en pot et dispose d’un arrière-goût de lait fermenté légèrement fruité. Ce fromage fondu est tartiné sur du pain accompagné de poisson, des œufs brouillés, du poulet et des pommes de terre. La cancoillotte a traversé les siècles et est devenue l’un des éléments gastronomiques de la Franche-Comté.

Le gras-double à la crème

Le gras-double à la crème est une spécialité lyonnaise et du nord de la Franche-Comté. Ce plat est à base de l’estomac du bovin (bœuf ou veau) roulé et précuit. Cet abat que l’on trouve chez le tripier se prépare simplement : à la crème fraîche, avec des échalotes au vinaigre qui donnent un mélange acidulé.

La potée comtoise

La potée comtoise figure parmi les spécialité culinaire de Belfort. Elle est à base de viandes de salaison, de fumées du Haut-Doubs. La potée peut être cuisinée avec des pommes de terre, des carottes, des choux ou les haricots verts. La composition le traditionnel de ce plat est l’os de mouton garni de chair. La potée comtoise est servie avec du pain rassis, la moutarde et un pot de cornichons.