Sarlat est la destination la plus visitée dans le département de la Dordogne. La ville accueille, en effet chaque année deux millions de visiteurs. Toutes ces personnes tombent sous le charme de ce « village » du Périgord qui respire l’authenticité et l’harmonie. La grande force de Sarlat, concrètement, est la forte densité de monuments historiques inscrits ou classés, en particulier en centre-ville. Cet aspect est d’autant plus important que le patrimoine est valorisé et que les habitants se l’approprient. L’identité de Sarlat s’affirme par ailleurs par l’attachement de sa population à sa tradition, gastronomique ou culturelle.

Le patrimoine occupe une place centrale dans la ville

La renommée de Sarlat est mondiale en matière de patrimoine architectural. La ville peut en effet être fière d’avoir l’une des plus fortes densités de monuments historiques au monde. On compte notamment soixante-six monuments classés ou inscrits, répartis dans un périmètre de onze hectares. La vaste majorité de ces héritages sont concentrés dans le cœur historique de la cité médiévale. Ces vieilles bâtisses (châteaux, logis de maîtres, édifices religieux…) côtoient ainsi de nombreux établissements modernes, les cafés, les bars ou les hôtels-restaurants Sarlat étant situés, pour la plupart, en centre-ville ou dans un périmètre proche.

Le place de la Liberté, place principale de Sarlat, figure parmi les sites les plus emblématiques de la ville. Habitants et visiteurs ont pour habitude de se rafraîchir sur les nombreuses terrasses de café de la place. Le mercredi ou le samedi, le marché couvert (ancienne église Sainte-Marie) anime le quartier…

Parmi les monuments incontournables à Sarlat, on peut notamment citer l’hôtel de ville, situé place de la Liberté. Il y également la cathédrale Saint-Sacerdos, situé près de nombreux hôtels et restaurants, mais aussi le manoir de Gisson et son fameux Cabinet de Curiosités, sans oublier le château de La Boétie, la chapelle Saint-Benoît ou la chapelle des Pénitents blancs.

« Ville d’art et d’Histoire » au cœur du Périgord

Ce label est la consécration des efforts de la municipalité dans la valorisation de la culture, de l’architecture et du patrimoine. La ville prend notamment en compte les enjeux que représente l’appropriation de son architecture et de son patrimoine par la population. En clair, pour obtenir ce label, Sarlat aura dû prendre un « réel engagement politique ».

Sur le site Culture.gouv.fr, on peut notamment lire que les localités qui se portent candidates au label « ville et pays d’art et d’Histoire » doivent s’engager « dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité architecturale et du cadre de vie ». Le ministère de la culture exige, en somme, que lesdites collectivités « [fassent] de la culture, de l’architecture et du patrimoine un projet local de développement », peut-on toujours lire sur le site gouvernemental.

Sarlat figure parmi les « plus beaux détours de France »

La capitale du Périgord fait aussi partie de ces « petites villes touristiques » où les visiteurs trouvent toujours « un accueil et un hébergement de qualité ». Sur le site Plusbeauxdetours.com, on énumère d’autres caractéristiques, dont notamment la valorisation du patrimoine. Ce critère, en particulier, rejoint l’esprit même du label « ville et pays d’art et d’Histoire ».

Le site souligne aussi l’importance de l’« identité » et de la « tradition gastronomique ». Dans la pratique, l’identité sarladaise, et partant, celle du Périgord, s’affirme à travers les nombreux manifestations culturelles qui rythment la vie de la cité médiévale tout au long de l’année. Les « Journées du terroir » figurent parmi les fêtes traditionnelles les plus populaires à Sarlat. Il en est de même pour la « Fête de la truffe », la « Fête de la noix » ou la « Fest’oie ».

Organiser une visite guidée à Sarlat et dans les environs

La visite guidée est une option pratique pour visiter une destination dans la mesure où cela permet de gagner du temps. En même temps, on est certain de ne rater aucun site ou monument emblématique, que ce soit dans les murs de Sarlat ou dans la vallée de Dordogne.

Il est par exemple possible d’organiser une visite guidée pour découvrir quelques-uns des villages médiévaux alentour, comme Beynac, Autoire, Carennac ou Collonges-la-Rouge, qui font partie des « plus beaux villages de France ». Le séjour est également l’occasion de découvrir les édifices religieux mais surtout les nombreux châteaux dans la vallée de Dordogne, comme ceux de Castelnaud-la-Chapelle, de Puymartin, de Campagnac-l’Évêque, de Fénelon ou de Marqueyssac…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *